Prendre l’apéro entre amis ou en famille est un agréable moment convivial. C’est une pratique qui intègre le savoir-vivre à la française. Dans une atmosphère détendue et conviviale, la dégustation commence par une boisson servie, c’est d’ailleurs l’objet de l’apéritif, suivi d’un plateau de fromage ou de charcuterie, généreusement garnie et ornée. Selon la tradition, on trinque d’abord, on déguste après. L’apéro est aujourd’hui une pratique qui ne nécessite pas forcément un dîner ou un déjeuner. Il peut être organisé à tout moment, au bureau ou chez soi.

Prendre l’apéro pour partager un moment apaisant

La période estivale est idéale pour se partager un apéritif. C’est rafraîchissant, et cela permet de lâcher prise. Toutefois, il est possible d’en organiser en toute saison pour s’accorder une parenthèse détente, et pour prendre l’apéro avec ses proches. Autrefois, l’on servait des boissons conçues avec des plantes telles que l’anis. Actuellement, d’autres types de boissons s’invitent parfaitement dans les verres apéritifs, parmi lesquelles on compte le vin.
Après avoir trinqué, place à la dégustation. Les cacahuètes, les chips et les pistaches constituent habituellement les plateaux. Mais, comme l’apéritif n’est plus obligatoirement suivi d’un repas, il est possible de servir des petits gâteaux, des variétés de fruits, du fromage, des tapas ou des charcuteries. Les planches sont plutôt garnies, sans être excessives. D’ailleurs, l’apéro ne dure pas des heures ; c’est un bon moment de partage gourmand, et il n’est pas rare que l’organisateur annonce la fin des retrouvailles.

Prendre l’apéro, une tradition qui devient culture

Servir une boisson apéritive, cela remonte au Moyen-âge. A cette époque, l’apéro avait  essentiellement une fonction médicinale. Puis, au fil du temps, il servait à désigner tout ce qui stimulait l’appétit. Le vin cuit aromatisé aux herbes était bien privilégié. D’autres plantes ont ensuite été utilisées pour réaliser une grande variété de boissons apéritives. Curatives et/ou savoureuses, elles prenaient place sur les tables françaises. Plus tard, vers la fin du 19e siècle, l’alcool fut intégré notamment dans les foyers aisés. Comme l’apéritif devient très vite populaire, l’on servait différentes sortes de boissons et cocktails, entre autres, le Picon, le Kir Cassis, Cinzano, Suze…

Que servir en apéro ?

La boisson a toute son importance dans l’apéritif. Pour ne pas craindre qu’il n’y en ait pas assez, il est préférable de prévoir quatre verres à cocktail par personne. Les possibilités sont infinies ; l’on peut servir du punch, du vin, ou encore du champagne. Des amuse-bouche seront alignés dans de jolis plateaux en bois (une matière naturelle, élégante et esthétique), ainsi que des variétés de viennoiserie, charcuterie, fromage et légumes. Chaque planche devra être bien présentée. Les garnitures peuvent être disposées en cercle ou en ligne, découpées en rondelles, en dés et en lamelles.

Pourquoi des planches en bois ?

Chez Le Régal, la fabrication d’ustensiles de cuisine en bois contribue à la protection de l’environnement. Ce spécialiste propose une grande variété d’accessoires idéals pour prendre l’apéro, dont des planches à partager. Les designs s’allient à la praticité et au confort d’utilisation.

 

 

Le Régal prend congés du 30 juillet 2021 au 23 août 2021. Nous nous occuperons donc de vos commandes à notre retour ! 😊